Le rugbyman Matthew Wekpe (le dernier à droite) était il y a peu du côté de Pékin pour représenter son pays, la Jamaïque, dans les épreuves de bobsleigh. (Crédit photo : JBSFed)

On connaît la réputation des Jamaïcains pour leurs performances de coureurs. Leurs champions ne sont plus à présenter tant ils ont raflé les titres notamment olympiques. Mais cette année, la Jamaïque a de nouveau fait parler d’elle en présentant trois équipes aux Jeux Olympiques d’Hiver de Pékin dans les épreuves… de bobsleigh ! L’attention a notamment été portée sur le retour aux JO de l’équipe masculine de bob à quatre en tant que 24ème et dernière équipe qualifiée. Ce qui n’était plus arrivé depuis l’édition de Calgary (Canada) en 1988 et dont l’histoire a inspiré le célèbre film “Rasta Rockett”.

Mais ce qui est d’autant plus sensationnel, c’est que l’un des athlètes de cette équipe, Matthew Wekpe, évolue également avec l’équipe de Jamaïque de rugby à 7 ! Ayant participé à plusieurs tournois notamment en Angleterre, il n’a malheureusement jamais mis les pieds ni en World Series, ni en Coupe du monde mais il était bien présent pour répondre à l’appel de Shanwayne Stephens, le pilote jamaïcan des bob à deux et à quatre basé également au Royaume-Uni. Alors qu’il n’avait pas pu s’entraîner avec son freineur en Jamaïque à cause des restrictions de voyages liées au COVID-19, il a lancé un appel aux joueurs des “Crocs” (le surnom de l’équipe jamaïcaine à sept) pour trouver un remplaçant sur place. C’est ainsi que ce projet fou est né, il y a près d’un an et demi, et que Matthew a mis un pied sur la glace pour la première fois. « Nous avons fait un petit essai où quelques-uns d’entre nous ont tenté et après ça, j’étais dans l’équipe. Et trois ou quatre semaines plus tard, j’étais littéralement dans une course de Coupe du Monde. Vous savez, je n’avais jamais vu de bobsleigh avant ! » a-t-il déclaré sur le site de World Rugby.

Depuis, le rugbyman s’est entièrement consacré au bobsleigh, deux disciplines beaucoup plus complémentaires qu’on le croit selon lui. « Je suis assez rapide et je pense que le fait de prendre des coups et des chocs au rugby vous aide vraiment à être dans la luge car dedans aussi vous prenez des coups et vous êtes même écrasé ». Avant peut-être un retour au Sevens en vue des Jeux de Paris 2024, Matthew Wekpe a confirmé dans cet entretien qu’il était prêt à rechausser les crampons pour les Jeux du Commonwealth et la Coupe du monde cette année !